Programme de photo-identification des tortues marines développé par Kélonia à la Réunion ©S.Pradel

Mise en place de la photo-identification des tortues marines en Guadeloupe

Dans le cadre d’un stage co-encadré par Kap Natirel et l’ONCFS, Emilie Higuero, étudiante de Master 2 à l’Université des Antilles et de la Guyane, a réalisé pendant 6 mois une étude sur la mise en place de la photo-identification comme méthode alternative de suivi des tortues vertes en alimentation en Guadeloupe. Ce travail a été rendu possible grâce à la collaboration de l’observatoire des tortues marines de La Réunion (Kélonia) qui a développé, avec l’IFREMER, une méthode standardisée de photo-identification des tortues marines à écailles qui utilise l’écaillure de leur profil de tête pour générer un code. Ce dernier, constitué d’une suite de chiffres, est unique pour chaque tortue rencontrée et n’évolue pas avec l’âge de l’animal.

Un partenariat a donc été signé pour développer cette étude à l’échelle des Antilles Françaises où Martinique et Guadeloupe ont amorcé ce protocole depuis le début de l’année 2015. Cette initiative s’inscrit dans le prolongement des suivis par balises satellites menés depuis 2010 au sein de l’archipel (programme SEATAG) et a notamment permis d’inventorier en Guadeloupe plus de 80 individus dans la seule baie de Malendure et une quinzaine d’individus dans la Réserve Naturelle de Petite-Terre de janvier à juin 2015. Grâce à la collaboration des acteurs du RTMG et à la collecte de leurs photos d’archives, notre base de données compte aujourd’hui 113 tortues vertes photoréférencées et de nombreuses tortues imbriquées à identifier prochainement.

Un grand merci à tous les bénévoles et membres du réseau qui ont collaboré dans le cadre de ce projet mais également aux encadrants: Sophie Bédel, Caroline Cestor, Antoine Chabrolle, Hélène Philipps, Gabriel Chabert, Sonia Marolany, Sylvie Rotger, Andrée Giroux, Nathalie Carisey, Yannick Bidon, Gwenaëlle, Anne-Claire Dolivet, Sandra Pédurthe, Romain Lengagne, Alexis Poupart, Evelyne Duhappart, Alex Zéni, Antoine Maestracci, Océane Beaufort, Max Sebe, Julien Athanase, Eric Delcroix, Léa Daures, Sophie Le Loc’h, Alain Goyeau, Claire Jeuffroy, Pierre Cahanier, Armelle Masson, Mélodie Caussat, Sophie Jacquin, Bruno Timmermans, Magalie Vanier.

Ce programme de suivi scientifique sur les tortues marines en alimentation est pratiqué par des personnes formées et disposant d’autorisations administratives pour l’approche et la photographie des tortues marines. Nous rappelons que les tortues marines sont des espèces protégées et que toute forme de dérangement est interdite.

KAP NATIREL -Emilie Higuero