Luth

Le temps des émergences

Depuis mars, les tortues ont commencé à venir pondre sur nos plages et naturellement, après les pontes arrivent les émergences, c’est à dire la sortie du nid pour les toutes jeunes tortues.

Une sortie par étape…

L’émergence intervient après un temps d’incubation des œufs dans le sable compris entre 50 et 90 jours selon les espèces et la température du sable. L’éclosion a lieu dans le nid, sous le sable, il faut donc que les bébés tortues commencent par gravir les quelques dizaines de centimètres de sable qui protégeaient le nid.

Une fois la cohorte de tortues rassemblée à quelques centimètres sous la surface du sable, le signal de la sortie à l’air libre est donné par une diminution de la température du sable. Les nouveau-nés ne sont actifs que dans une fourchette de température restreinte : s’il fait trop chaud ou trop froid, le métabolisme des tortues ralentit jusqu’à empêcher tout mouvement. En remontant vers la surface, la température du sable augmente, ce qui freine l’activité des nouveau-nés. Ils ne redeviendront actifs qu’avec la baisse de la température, souvent en fin de journée ou la nuit, ou après une averse.

Et le plus souvent de nuit

L’avantage de cette sortie nocturne est que cela limite la prédation par les frégates, des oiseaux marins très friands de jeunes tortues, mais actifs uniquement la journée. D’autres prédateurs nocturnes peuvent s’attaquer aux tortues (bernard-l’hermite, crabes), mais ceux ci sont moins rapides et ne pourront pas capturer tous les nouveau-nés. Les plus vifs pourront donc parcourir la plage pour rejoindre la mer, en se guidant grâce à la luminosité naturelle de la mer et aux vibrations produites par les vagues.

C’est le début d’une longue épopée avant de pouvoir peut être un jour revenir sur cette plage pour pondre !

Attention, passage de tortillons !

Si vous avez la chance d’observer une émergence, ne perturbez pas les jeunes tortues. Les quelques mètres qu’ils effectuent sur le sable leurs permettent de s’imprégner des caractéristiques de la plage, et d’apprendre à coordonner leurs nageoires ; il faut donc laisser les jeunes tortues gagner la mer par eux même. S’ils semblent en difficulté, vous pouvez dégager l’espace devant eux ou éloigner les prédateurs éventuels, ainsi qu’éteindre ou masquer toute source de lumière artificielle qui pourrait les désorienter.

Pour rappel, les bons comportements à avoir face à des tortues : rencontre_tortue_marine

Merci aux bénévoles pour les signalements et les photos !