Témoignage : Les agents de la Réserve Naturelle de Saint-Martin sauvent une tortue verte

La personne nous a déclaré avoir récupéré une tortue en détresse vers 9 :00 lors de sa promenade avec ses chiens le long de la baie, cette dernière était affaiblie et emmêlée dans un morceau de filet dérivant. Il a pu la dégager et la charger pour l’emmener au niveau de la Ferme aux Papillons le long de la Saline d’Orient.
Une fois sur place nous avons constaté que la tortue verte (45-50 cm de carapace) était certes affaiblie, mais encore réactive, non-blessée et commençait à présenter des indice de déshydratation. Une fois l’absence de blessure et de bague confirmée, nous avons décidé de la prendre en charge avec Franck et Steeve autorisés à manipuler les tortues, pour la conduire au plus vite dans l’eau au niveau de la plage du Galion.
Dès sa remise à l’eau, la tortue s’est montrée encore plus réactive et  a commencé à nager. Nous avons donc décidé de la relâcher sous notre surveillance afin de s’assurer qu’elle soit bien en mesure de s’orienter et de respirer normalement.
Après une 15aine de minute, nous avons pu constater que cette dernière arrivée à s’immerger complètement et à remonter respirer normalement tout en se dirigeant droit vers le large.
Nous avons donc estimé que le sauvetage était une réussite et avons  quitté les lieux.

Julien Chalifour – RNN Saint-Martin/RTMG

 

Baguée il y a 12 ans au Nicaragua, elle vient pondre à Marie-Galante

Incroyable, une tortue imbriquée juvénile, baguée en 2000 au Nicaragua suite à une capture dans un filet sur le site Pearl Cayes, a été vue en ponte le 12 juillet 2012 à Marie-Galante. A l’époque elle mesurait 51,1cm aujourd’hui 91cm, elle a toujours ses deux bagues (les fameuses INCONEL) et est en pleine forme. C’est la première tortue baguée sur un site d’alimentation au Nicaragua qui est revue en ponte, vous imaginez la joie des nicaraguayens.

Lors de l’étude génétique de cette tortue, elle avait été identifiée avec l’haplotype majoritaire de Marie-Galante (EiA009). Cette tortue a survécu 12 ans au Nicaragua après son baguage et naviguée sur 2500km pour revenir pondre sur son site de naissance (dans quelques semaines ce sera 2500km pour retourner au Nicaragua). En espérant que les filets de fond de la Guadeloupe et les braconniers n’auront pas raison de cette tortue dont l’histoire est plus que MAGNIFIQUE.

Pour l’anecdote, 2 tortues imbriquées baguées à Maire-Galante avaient été pêchées et mangées au Nicaragua (2006 et 2007), celle-ci a eu plus de chances. Nos tortues imbriquées sont exceptionnelles, elles font de merveilleux voyages et servent de connecteur universel entre les nations.

Félicitations à Océane de Kap’Natirel pour cette observation, Merci à Karen Eckert (Widecast), Karen Bjorndal et Cynthia Lagueux (Nicaragua) qui ont permis en moins de 6 heures d’avoir toutes les informations sur cette tortue baguée H4826. Longue vie aux tortues marines.

Eric Delcroix – ONCFS

 

 

Inauguration de panneaux sur la plage de l’autre bord au Moule

Au cours de l’année scolaire les collégiens du Moule (5ème D, 5ème I et 3 ème I de la SEGPA) se sont mobilisés avec leur équipe enseignante autour d’un projet tortues marines. Ils ont été aidés par Laurent et Thierry, bénévoles du RTMG basé à Saint-François. Ce projet se concrétise par la pose de plusieurs panneaux sur la plage de l’autre bord. Ces panneaux présentent les tortues marines qui pondent sur cette plage, ainsi que les consignes pour les préserver (message en créole et anglais). 2 silhouettes grandeurs réelles ont été également fabriquées et posées sur le site. Le 7 juin, les panneaux ont été inaugurés en présence des collégiens, des enseignants, de quelques membres du RTMG et du Principal du collège. Les collégiens sont fiers de leur réalisation et deviennent ainsi les meilleurs ambassadeurs de la protection des tortues marines sur leur commune. Tout simplement bravo.

De nombreuses idées ont déjà émergées pour poursuivre ce projet l’année prochaine.

Eric Delcroix – ONCFS

 

 

Des tortues sur les plages : Que faire ?

Rien d’anormal à trouver des tortues marines en cette période sur nos plages. En effet, nous sommes au pic de la saison des pontes. Elles peuvent venir sur toutes les plages de notre archipel, de préférence la nuit, pour pondre.

  • Si vous observez une tortue marine qui vient pondre sur la plage, nous vous invitons à l’observer à une distance respectable et surtout de ne pas l’éclairer ou la toucher. Vous pouvez prévenir le Réseau Tortues Marines (0690 542 811) qui essayera de dépêcher une équipe sur place et donnera les consignes.
  • Si la tortue est en difficulté (se dirige sur une route à cause de l’éclairage), il est urgent d’intervenir pour la survie de la tortue. Il faut prévenir le RTMG (0690 740 381 ou contacter un membre du RTMG proche de chez vous) ou les pompiers qui se dépêcheront sur le site et donneront les consignes.
  • Si vous observez une émergence (sortie des nouveau-nés du sable), n’intervenez pas laissez les regagner la mer seuls et surtout n’éclairez pas au risque de les désorienter (transmettez l’information par téléphone ou e-mail). S’il y a des chiens errants maintenez-les à distance. Si les nouveau-nés ne se dirigent pas vers la mer, il faut prévenir d’urgence le RTMG (0690 740 381 ou contacter un membre du RTMG proche de chez vous) ou les pompiers qui se dépêcheront sur le site et donneront les consignes.

Les membres du Réseau Tortues Marines interviennent le plus souvent de manière bénévole, nous essayons d’assurer une veille téléphonique, mais nous ne pouvons pas garantir une réponse immédiate. Appelez le plus rapidement possible et de manière systématique lorsqu’une tortue ou des nouveau-nés sont en difficultés. Lorsque la ponte ou l’émergence se passe bien, vous pouvez nous transmettre l’information le lendemain par téléphone ou e-mail.

Les tortues marines sont des espèces protégées, les toucher et les déranger sont interdits, seules quelques personnes habilitées peuvent les manipuler. Dans le cas d’une urgence, vous aurez peut-être à titre dérogatoire la possibilité d’intervenir si aucune personne ne peut se déplacer rapidement.

Profitez bien de ce spectacle magnifique.

 

Découvrez de nombreuses informations dans la plaquette du programme tortues marines.

Eric Delcroix – ONCFS

 

 

A la découverte des pontes de tortues marines

L’Office du Tourisme de Marie-Galante, en partenariat ave l’association Eco-Lambda, vous propose du 15 juin au 15 septembre de découvrir la ponte des tortues marines avec un guide compétent et expérimenté. Vous pourrez ainsi observer les tortues marines sans risque de les perturber et de compromettre la ponte. Les structures s’engagent à respecter un cahier des charges strict qui permet de ne pas déranger les tortues marines.

L’observation des tortues marines, espèces protégées, est délicate il est fortement recommandé de passer par des structures compétentes pour profiter de ces moments magiques. Ne devenez pas malgré vous un perturbateur en compromettant la ponte par un comportement inadapté (groupe important et bruyant, utilisation de lampes, toucher une tortue, photographier une tortue,…). Ce type de comportement peut être sanctionné au même titre que le braconnage. La police de l’environnement veille à l’application de l’arrêté de protection.

 

Pour découvrir les tortues marines dans les meilleures conditions, contactez l’Office du Tourisme de Marie-Galante 0590 97 56 51 ou sur info@ot-mariegalante.com

Eric Delcroix – ONCFS

Formation au suivi des pontes de tortues marines

Du 12 au 21 juin 2012, 15 membres du Réseau Tortues Marines Guadeloupe ont pu être formés au suivi scientifique des pontes de tortues marines par le coordinateur du programme. La formation s’est déroulée en 3 cycles de 3 nuits par groupe de 5 sur différentes plages de ponte de Marie-Galante. Les plages de pontes ont été arpentées matin et nuit dans la joie et la bonne humeur. Les tortues étaient au rendez-vous.

La formation a permis de donner des bases solides pour assurer le suivi et renforcer les équipes déjà actives. Les stagiaires ont pu apprendre à repérer une tortue la nuit, à l’approcher sans la déranger et à exercer différentes manipulations (baguage, mesure, prélèvement de tissu,…), mais également à réaliser un comptage traces et à interpréter les activités de ponte. 15 nouvelles personnes vont pouvoir ainsi demander leur autorisation de manipulation de tortues marines et ainsi apporter de nouvelles compétences dans les différentes équipes (l’ONCFS se chargera de transmettre les demandes auprès de la DEAL). Les personnes habilitées et expérimentées depuis plusieurs années assureront encore leur encadrement sur le terrain pour affiner et perfectionner les techniques de suivi des pontes. Il n’y a rien de tel que l’expérience pour se perfectionner et assurer un suivi tout en limitant le dérangement des tortues marines.

Une formation du même type sera proposée en 2013. Cette formation a pu être réalisée grâce au soutien financier de l’Europe, de la DEAL, de la Région et de l’ONCFS.

Eric Delcroix – ONCFS

De belles photos d’un bénévole du RTMG

Laurent SAGNIMORTE, bénévole actif du Réseau Tortues Marines, nous fait partager ses plus beaux clichés de tortues marines.

Il nous invite à découvrir son diaporama et sa galerie photos.

Bravo l’artiste!

 

Cliquez ici pour visionner le diaporama.

Pour visionner les différentes galeries, cliquez sur les liens ci-dessous :

Galerie du 31 janvier 2012

Galerie du 4 février 2012

Galerie du 5 février 2012

 

 

 

Témoignage : les tortues luth préfèrent-elles pondre en public?

Ce mardi 8 mai 2012, le public, dont de nombreux touristes,  a  eu  une surprise de taille vers midi sur Grande Anse de Deshaies . Une tortue luth de 1,47m de longueur de carapace (300 à 400 kg) est venue pondre sur la plage. Phénomène rarement observé puisque les tortues préfèrent venir la nuit. Après l’appel de personnes témoins de la scène, la gendarmerie prévient le Réseau Tortues Marines de Guadeloupe par l’intermédiaire de son coordinateur. Ce qui a permis aux bénévoles du Gaïac, association du RTMG basée à Sainte Rose et en charge du suivi des pontes de tortues marines du Nord Basse Terre, de venir sur place afin de baguer, mesurer la tortue et répondre aux nombreuses questions des personnes présentes. Durant le temps de la ponte, environ 2 heures, LUTECE, ainsi baptisée par ses admirateurs, a été régulièrement arrosée par les enfants, ravis. Moment exceptionnel qui a pris fin avec le retour à l’eau de LUTECE.

Le 11 mai, deuxième surprise : une autre tortue luth monte sur la Plage de la Perle aux environs de 17 heures ! Plus petite : 1,37m, elle étonne à nouveau un public ravi . Baptisée PERLE par les personnes présentes, elle a été également baguée et mesurée par les mêmes bénévoles du Gaïac.

Le 15 mai : nouvelle intervention  vers 18 h des bénévoles du Gaïac sur une tortue luth à Anse des Isles . Cette fois-ci, la tortue n’a pas pu pondre.

Ces montées en pleine journée sont exceptionnelles et n’avaient pas été observées depuis 2008. La tortue luth Dermochelys coriacea est la plus grande espèce de tortue. Elle est entièrement protégée, elle même, ses œufs et ses sites de ponte. L’Association le Gaïac organise des animations publiques, sur inscription, pour le suivi des pontes de tortues marines. La première animation a permis aux inscrits d’admirer une ponte de tortue luth. Pour tout contact : legaiac@orange.fr.

Merci à tous ceux qui permettent de faire circuler les informations.

Yolande Parmentier – Le Gaïac

 

L’association Le Gaïac vous invite aux « Nuits des Tortues Marines »

Comme chaque année, l’association Le Gaïac, membre du Réseau Tortues Marines de Guadeloupe, organise « Les Nuits des Tortues Marines » sur le secteur du Nord Basse-Terre. Il s’agit d’une animation tout public qui vise à découvrir les tortues marines et les actions menées par l’association en faveur de leur protection. Vous découvrirez comment se déroule une patrouille de nuit, partirez à la recherche des traces…et vous aurez peut-être la chance de rencontrer ce mystérieux animal sur la plage, nous sommes en pleine saison des pontes pour les tortues Luth ! Le premier rendez-vous est donné ce vendredi 18 mai 2012 à partir de 19 heures. Si vous souhaitez participer, merci de nous contacter pour vous inscrire, les places sont limitées. D’autres dates seront programmées, nous ne manquerons pas de vous tenir informés. Venez nous rejoindre pour connaître et protéger les tortues marines !

Cécile LallemandAssociation Le Gaïac 0690 32 22 52

PROJET ANNUEL SUR LES TORTUES MARINES POUR LES CE1 DE FONDS CACAO A CAPESTERRE-BELLE-EAU

Dans le cadre de leur projet annuel sur les tortues marines, les CE1 de Mr Deroin de l’école Léonce Minatchy à Fonds Cacao sur la commune de Capesterre-Belle-Eau ont pu participer à différentes activités grâce à l’association Kap Natirel et à l’Ecole de la Mer :

  • Lors du carnaval de l’école en février, un costume « tortue » a été confectionné en classe. Un grand succès lors du défilé dans les rues de Fonds Cacao!
  • Puis les apprentissages en classe ont commencé et ont débouché par une intervention de Sophie Bédel et Olivia Giuliani de l’association Kap Natirel.
  • Fin mars, sortie à la plage de Sainte Claire à Goyave : lâcher d’une tortue verte soignée à l’aquarium, nettoyage de la plage et réalisation de tortues avec les matériaux locaux (sable, palmes, coquillages, bois…).
  • Le 1er mai, sortie à la plage de Malendure à Bouillante : nage avec les tortues vertes en palme-masque-tuba. Un moniteur spécialisé, Antoine Maestracci de AnBaDloLa, encadrait les élèves pour qui c’était une grande première!
  • Pour finir, écriture d’un conte antillais sur les différentes espèces de tortues : « Ma tortue de coeur ».

Bref, un projet très riche et inoubliable pour les élèves comme pour leur maître!!!

 J.Deroin