dav

Braconnage en Guadeloupe

Une tortue a été retrouvée en grande difficulté mercredi dernier sur la côte du Moule, une flèche de fusil sous marin plantée dans la carapace. Alerté, le RTMG est intervenu, et le centre de soin est venu récupérer la tortue pour l’amener au cabinet vétérinaire du Dr Evva. Malgré une prise en charge très rapide, la tortue a succombé à ses blessures, révélées par radios : perforation du poumon gauche et des voies digestives, et présence d’un hameçon au niveau de la gorge.

Une procédure va être lancée par le Service Mixte de Police de l’Environnement, pour acte de braconnage ayant entraîné la mort d’une espèce protégée. Un acte passible de jusqu’à deux ans d’emprisonnement et 150 000 € d’amende. Pour rappel, les tortues marines sont des espèces intégralement protégées car menacées d’extinction, menace principalement due à leur surexploitation passée pour la consommation et l’artisanat.

C’est le deuxième cas récent de braconnage en chasse sous marine relevé, un cas similaire s’étant produit en 2017 à Petit Bourg. Là aussi, la tortue avait succombé à ses blessures. Une fois de plus, on ne peut que constater que malgré les campagnes d’information et près de 30 ans de protection des tortues marines sur l’archipel, le braconnage reste malheureusement une bien triste réalité.